top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJocelyn Pichonnat

Réussir sa certification Kafka CCDAK

Passer des certifications dans le monde professionnel est un moyen de valider ses acquis et d'ajouter des arguments de poids sur son CV à donner à un employeur (actuel ou futur). Le petit monde des TIs n’y échappe pas et il existe une myriade de certifications en tout genre. Dans le plus plus petit monde d’Apache Kafka - monde qui tend à grandir de manière tentaculaire - il existe deux certifications reconnues mondialement, la CCDAK et la CCAAD


Aujourd’hui, je vais me concentrer sur la certification CCDAK : Confluent Certified Developer for Apache Kafka.


Pourquoi la passer ?

Comme je le disais en introduction, obtenir une certification est un beau moyen de convaincre un employeur de ses qualifications, par exemple pour une embauche avec un salaire plus élevé, pour se démarquer auprès d’un client pour un mandat de consultant, mais également pour valider ses acquis et affirmer sa place dans son entreprise actuelle et pourquoi pas demander un plus gros salaire et/ou une promotion.


Outre l’aspect pécuniaire, il s’agit d’un défi personnel! Cela peut faire longtemps pour certains que vous n’avez pas passé d’examen et que vous n'ayez pris le temps d’apprendre de nouvelles choses en profondeur. Préparer une certification comme celle-ci peut être gratifiant et permettre tant bien un épanouissement professionnel que personnel: être encore capable d’apprendre et de réussir.


D’autant plus que la CCDAK est, à mon avis, un challenge de taille à passer pour quelqu'un qui veut confirmer sa maturité dans les TIs, par delà de Apache Kafka. Certes Kafka (et la solution de Confluent) est au cœur de l’examen, mais ce sont aussi des questions de logique, ce conception logicielle, parfois matérielles ou même réseautique qui feront parfois la différence sur certaines questions. Y voyez là des sujets de réseaux, d’I/O disques ou encore du fonctionnement de containers.


Si vous avez travaillé avec Apache Kafka en tant que développeur ou architecte, cette certification sera fort bien accueillie sur votre CV.


Détails généraux

La CCDAK a un prix : 150$US ce qui je trouve est un prix raisonnable. En cas d’échec, il faudra attendre 14 jours pour la repasser. Sa validité est de 2 ans à partir de son obtention. L’examen peut se faire en ligne de chez soi ce qui est assez agréable - mis à part le fait de devoir vider toute la pièce où vous allez passer l’examen pour répondre aux exigences de sécurité et d’équité.


Pour plus de détails, je vous invite à visiter https://www.confluent.io/certification/


Il existe plusieurs centres d’examens. Je vous recommande vivement celle proposée sur le site.


Préparation

Au menu de l’examen, plusieurs sujets sont couverts :

  • les fondamentaux de Apache Kafka (CLI, producers, consumers…)

  • les différents sémantiques et configurations de Kafka

  • Kafka Streams / KSQL

  • Kafka Connect

  • Confluent Schema Registry / Rest Proxy

  • Monitoring et sécurité de Kafka

Un bon point de départ est le module d’apprentissage avec une accréditation “Confluent Fundamentals Accreditation”. De nombreux modules sont là pour vous donner des bases solides sur Apache Kafka et la solution de Confluent. Je vous partage le lien https://training.confluent.io/learningpath/confluent-fundamentals-accreditation . Ai-je dit qu’en bonus, c’était gratuit?


Par la suite, je recommande chaudement des cours en ligne. Personnellement, j’ai suivi ceux de Stéphane Maarek sur Udemy qui sont géniaux. Il y a même un cours avec 3 tests blancs qui vont vous aider à évaluer votre niveau de préparation. La note à obtenir au CCDAK étant variant, je recommande vivement d’avoir au minimum 85% aux tests blancs pour s’assurer d’avoir bien compris (et aussi de prendre en compte la “taxe” stress). Ces tests blancs sont, à mon avis, proche a 90-95% de la difficulté réelle du CCDAK.


Je conseille également de la pratique. Prenez une solution Cloud avec une période gratuite - comme Confluent Cloud ou Aiven - pour vous exercer et comprendre comment tout cela s’articule. Si votre machine le permet, pourquoi pas installer en local votre propre cluster Kafka.


Des formations avec un formateur (présentielles et distancielles) sont aussi une façon pour plusieurs personnes de bien apprendre et parfois d'être plus assidu sur le plan de préparation.


Le temps de préparation varie en fonction des individus, de votre expérience globale et particulièrement avec Apache Kafka. Avec un effort sur 5 à 10 semaines, cela devrait vous permettre de maximiser vos chances de succès.


Conclusion

La CCDAK n’est pas une certification forcément évidente mais elle n’est pas inaccessible : avec de la rigueur, de la préparation et de l’entraînement, une personne expérimentée sera en mesure de réussir. Pour une personne plus jeune techniquement, les efforts de formation seront d’autant plus grands.


Parlons maintenant de l’échec : oui, il n’est pas impossible d’échouer. Cependant, échouer n’a rien de grave.


Ne pas réussir ne veut pas dire que vous êtes mauvais ou que vous ne valez rien : peut-être vous n’étiez pas prêt ou pas dans des conditions optimales ou encore vous n’avez pas eu de chance.


Je fais souvent le parallèle avec le permis de conduire : ce n’est pas parce que tout le monde a le permis de conduire que tout le monde conduit parfaitement ; le fait de rater votre examen du permis ne fait pas de vous un mauvais conducteur non plus!


Pas de presse, pas de panique, parfois simplement le format de l’examen peut être suffisamment déstabilisant pour vous faire perdre vos moyens (ce fut mon cas). L’épopée d’une certification ne doit pas être un calvaire, mais un challenge à relever et du plaisir!

 

Pour informations, cet article a été rédigé pour le compte de La Fabrique Digit’Owl et n’est sponsorisé par aucune autre entreprise ni personne citées, que ce soit Aiven, Confluent ou Udemy (et le formateur Stéphane Maarek).

Posts récents

Voir tout

Sur le pouce - Architecture orientée événements

Pourquoi adopter une architecture orientée événements ? Vous avez énormément d'applications qui interagissent ensemble et vous souhaitez améliorer la maintenabilité en réduisant le stress d'une mise e

Comments


bottom of page